Festival Hors-Limites : le programme aux Lilas

  Samedi 18 mars, à partir de 18 heures, Auditorium Anglemont

 

Focus sur la littératurhorslimites2017 a-en-rvb-475x678e turque contemporaine en présence de Pierre Baux pour les lectures à haute voix, Timour  Muhidine, éditeur et Emmanuelle Collas, éditrice

Autour d'Aslı Erdoğan

Le procès de la romancière et journaliste Aslı Erdoğan est en cours. En liberté provisoire, elle risque toujours la prison à vie. Son éditeur en France, Timour Muhidine (Actes Sud), viendra parler d'elle et d'autres auteurs turcs contemporains : Yigit Bener, Ahmet Altan, Sema Kaygusuz. Il dialoguera avec Emmanuelle Collas, directrice des éditions Galaade qui publie de nombreux auteurs turcs (Hakan Gunday, Çiler Ilhan, Murat Özyaşar). Ensemble, ils proposeront une sélection de textes qui seront portés par la voix du comédien Pierre Baux.

Chercheur associé à l’Institut Français d’Études Anatoliennes, Timour MUHIDDINE est spécialiste de la littérature turque contemporaine et directeur de la collection Lettres turques chez Actes Sud. Il est également traducteur du turc au français et écrit pour le Monde.
D’abord maître de conférence en histoire grecque antique, Emmanuelle COLLAS a crée et organisé pendant deux années La Fête de la Philo, un moment de partages philosophiques autour de débats, rencontres, lectures, etc. En 2005, elle fonde la maison d’édition Galaade dont elle est la directrice éditoriale.

Pierre BAUX est un acteur de cinéma et de théâtre français. Il a notamment joué sous la direction de Ludovic LAGARDE, Antoine CAUBET, Éric VIGNIER. Il est co-créateur de la compagnie IRAKLI au sein de laquelle il développe ses projets en tant que metteur en scène. Par ailleurs, il met en scène et joue un cycle de conférences à la Maison de la Poésie.

 

Mercredi 22 mars, à partir de 16 heures,

espaces publics de la bibliothèque

 

rubon32-b5767Concordan(s)e : une rencontre inédite entre un(e) chorégraphe et un(e) écrivain

www.concordanse.com

Vois-tu celle-là qui s'enfuit
Catherine Meurisse & DD Dorvillier

Performance réalisée par Catherine Meurisse, auteure illustratrice et dessinatrice de presse et DD Dorvillier, chorégraphe, danseuse et enseignante

Catherine Meurisse et DD Dorvillier se sont rencontrées pour la première fois à Rome en 2015. Elles partagent toutes les deux une fascination pour le ‘Carré des Niobides’ de la Villa Médicis, fontaine entourée de statues  qui sont la représentation de figures en fuite, celles des enfants de Niobée et d’Amphion tentant désespérément d’échapper à l’ire d’Apollon et d’Artémis. À partir de cette expérience partagée, une conversation sur l'art et le mouvement est entamée, au moyen du dessin, de la danse, de l'écriture.

 

Samedi 25 mars, de 10H 0 12H30, Salle multimédia

 

Flower Powerhorslimites2017 b-en-rvb-840x1200
Atelier de création d'origamispar Annabelle Buxton

Si la ville et le bitume vous lassent, et que vous n’avez pas la ‘main verte’, venez repeupler notre environnement de fleurs en origami ! Découvrez cet art du pliage minutieux et technique originaire du Japon, qui se pratique avec de simples feuilles de papier, sans colle et (presque) sans ciseaux. Vous apprendrez à réaliser une tulipe (pour les plus jeunes) ou un lys (pour les plus grands et les plus motivés) que vous pourrez customiser à votre guise. De quoi célébrer le printemps !
A partir de 6 ans

 

Samedi 25 mars, à partir de 19h30, Auditorium Anglemont
 
Phèdre
 
Chantier théâtral de la Compagnie Terres Neuves, mise en voix et en espace de Priscille Amsler
 
Phèdre, Marina Tsvétaeva
trad. Jean-Pierre Morel
Actes Sud, coll. Théatre, 1991
 
'Dans l’histoire de Phèdre surgit la destinée tragique de Marina Tsvétaeva. Isolée du monde, méprisant le quotidien, elle trouve refuge dans son écriture – et dans son suicide. La version de la poétesse s’inspire directement du mythe d’Euripide. […] Ce qui crée la force de l’écriture tsvétaevienne est d’avoir épuré, décharné, dénudé cette tragédie afin de n’en conserver que les éléments essentiellement présents dans le mythe primitif. L’intrigue est simplifiée, le nombre de personnages réduit. Ici, les personnages sont seuls avec leur monde intérieur. Les dieux semblent les avoir abandonnés : ils sont désormais libres de leurs actes. Le Destin les attend, mais eux-mêmes en auront tracé la route.' (Priscille Amsler)
 
Fruit de l'amitié et de la collaboration artistique des metteuses en scène Priscille Amster et Justine Assaf, également comédienne, la Compagnie Terres Neuves produit actuellement ses deux spectacles : Phèdre de Marina Tsvétaeva, mise en scène de Priscille Amsler, et Notre petite ville de Thornton Wilder, mise en scène de Justine Assaf.
 
Mardi 28 mars, à partir de 18h30, Salle multimédia
 
horslimites2017 c-en-rvb-840x1200Un baron, une daronne…
Rencontre avec Hannelore Cayre
dans le cadre du Club Littéraire mensuel
 
Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence, qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfant, qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ? Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt un détachement joyeux. Et on devient ‘la Daronne’ ! Après Commis d'office, l'avocate Hannelore Cayre livre le récit d'une interprète arabe pour la brigade des stups qui se retrouve à la tête d'un trafic de haschich. Une réalité policière qu'elle dépeint sans pitié, dans un style abrupt et drôle, qui confirme son approche inimitable de la justice au quotidien.
Avocate pénaliste à la Cour de Paris, Hannelore Cayre est aussi romancière, scénariste et réalisatrice. Elle a notamment réalisé Commis d'Office avec Roschdy Zem comme acteur principal. Elle a publié plusieurs romans, dont un éponyme à ce film qui a reçu le Prix Polar derrière les murs en 2005.